Obtenez votre billet pour le Festival LearningPlanet!

Langue :(Nécessaire)

Entretien avec le créateur de notre identité visuelle pour le Festival 2023, Geoffrey Dorne

Geoffrey_Dorne

Geoffrey Dorne, le créateur de notre identité visuelle, est designer indépendant depuis 18 ans, fondateur de l’atelier Design & Human, de Labo.mg et des éditions HCKR.

Alain Findeli dit que “La fin ou le but du design est d’améliorer ou au moins de maintenir l’habitabilité du monde dans toutes ses dimensions.” Est-ce une ligne directrice pour toi ? Quelles sont les questions que tu te poses avant de t’engager dans un projet ? Qu’est-ce qui te sert de boussole au moment de t’engager, choisir, prioriser?

Bonjour et merci beaucoup pour cette interview. C’est un honneur pour moi ! En effet, je cite souvent les mots de Alain Findeli puisqu’ils ont marqué un tournant intellectuel pour une petite partie des designers francophones. Cette pensée, je m’efforce de la transformer en actions dans mon travail et ma vie quotidienne. Avant de m’engager sur un projet, je sonde avant tout… mon instinct, mon cœur et ma passion. Cela n’a rien de cartésien, mais cela me guide clairement depuis toujours. Par la suite, bien évidemment, je refuse les projets qui détériorent le vivant, le vivre ensemble, qui vont à l’inverse de tous ces efforts engagés que je fais depuis des années.

Ton travail est protéiforme à l’image du terme “designer” qui embrasse de nombreuses réalités différentes. Peux-tu évoquer brièvement 4-5 projets en cours pour donner un aperçu de la variété des projets que tu mènes (newsletter, identité visuelle, enseignement, expérimentation IA). Qu’est-ce que tu n’as pas encore fait et que tu aimerais explorer davantage ?

Je suis designer. À ce titre, je fais par exemple des affiches, des livres, des identités visuelles, mais aussi des sites Internet, des applications, des outils numériques, des objets, des conférences, de l’enseignement, des workshops, des missions de conseil et bien d’autres projets. Récemment, j’ai créé une maison d’édition intitulée HCKR.fr et qui propose des objets graphiques révolutionnaires. J’ai également réalisé un outil qui répertorie les formes d’appropriation graphique par le fascisme (indextreme.fr) et là, je travaille avec mon labo de design sur la création d’un guide pour apprendre à se repérer autrement en forêt.

Peux-tu revenir brièvement sur le processus de création de notre identité visuelle (le sens derrière les symboles que l’on retrouve dans le logo et la richesse du langage pictographique que tu as développé) ?

Pour réaliser l’identité visuelle du LearningPlanet Festival, il faut comprendre qu’il s’agit avant tout d’une pensée commune, d’échanges avec l’équipe au sujet des valeurs, des idées et des idéaux.

Cliquez ici pour voir le kit de communication.

De là, j’ai pu explorer les nombreuses symboliques que l’on retrouve sur le logo : le numérique avec ce slash gris, le bouillonnement du vivant avec ce rond rouge, l’apaisement de l’humain avec ce plus bleu, le soleil et le ciel avec ce demi-cercle jaune et la notion de terre et territoire avec ce carré vert. Ces symboles servent ensuite à composer des pictogrammes, illustrations et autres éléments au travers de la communication.

À quoi ça ressemble une journée et nuit type dans la vie de Geoffrey Dorne ? On insiste sur la nuit, parce que l’on sait que tu partages tes découvertes nocturnes quotidiennement sur Twitter…

Difficile question, car aucune journée ne se ressemble. Certes, je travaille chaque jour de ma vie sur tous les projets qui m’animent, mais je m’occupe aussi de ma famille, je tâche de nourrir mon cerveau avec des contenus qui m’animent (me font me mouvoir et m’émouvoir) et rassurez-vous je dors très bien même s’il m’arrive de partager mes découvertes en matière de design à des heures indues…

Selon toi, en quoi le design peut-il contribuer à transformer l’éducation ?

Comme j’essaye de le pratiquer, pour moi, le design c’est de l’éducation ! Il éduque par l’image, par la forme, par le message et par son approche sensible, sociale et engagée. Si le design veut transformer l’éducation, il doit se transformer lui-même. Transmettre, rendre autonome, adulte et libre, voilà des objectifs que j’essaye d’atteindre en matière d’éducation avec le design. Par exemple, j’ai créé une formation pour les jeunes décrocheurs (l’Étape Design) il y a quelques années et tout récemment, j’ai réalisé une affiche de littérature Anarchiste et une autre pour s’ouvrir aux médias indépendants.

Identité visuelle en action - un example

Tu as fondé hacker éditions qui comporte maintenant plusieurs de tes ouvrages. Hacker / détourner, est-ce une nécessité selon toi ?

Depuis l’adolescence, la bidouille, le détournement, la pratique créative différente m’anime. J’ai toujours également été très attentif à la pensée et à la culture hacker. J’en ai même fait une affiche ! Alors oui, mon diplôme s’appelait “Hacking citoyen”, mon premier livre “Hacker Citizen” et mon second “Hacker Protester”, je l’avoue : le hacking au sens large est une approche nécessaire pour la justice sociale et environnementale. L’une n’allant pas sans l’autre.

On parle de plus en plus de retrouver du sens dans son travail, dans son quotidien. Il me semble que de ton côté, ça fait 15 ans que ton fil d’ariane, ce sont tes convictions. Tu parles ouvertement de ta démarche dans ton blog. Comment construis-tu ton équilibre au quotidien?

En effet, affirmer mon approche et mes engagements ouvertement m’oblige à garder une direction et cela me permet de ne pas devenir fou ! Devant l’anthropocène, les injustices sociales, la montée du fascisme, l’effondrement de la biodiversité et du vivant dans son ensemble, il y a de quoi se sentir désarmé. Et pourtant, l’action dans mon travail, avec mes proches, ma famille, mon rapport quotidien à la nature me permet de me sentir bien. Et je le souhaite sincèrement à chacun.e.

 Sur quoi travailles-tu en ce moment ?

Pour cette dernière question, je ne vous parlerai pas de travail, mais de mon jardin ! C’est l’hiver alors je fabrique des carrés potagers avec les planches de la scierie du coin pour agrandir mon potager. Le design est partout !

En savoir plus sur Geoffrey

🤲 Design & projets : GeoffreyDorne.com
👁 Design & réflexions : Graphism.fr
🌱 Design & environnements : Labo.mg
✊ Design & engagements : Design & Human

Share this post: