Enseignants : se former tout au long de la vie

Student Following Online Courses On Her Computer At Home

Entretien avec Marie-Caroline Missir, Directrice générale de Réseau CANOPÉ

Réseau Canopé est l’opérateur du ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse dédié à la formation tout au long de la vie et à l’accompagnement des enseignants. Il propose des formations gratuites et accessibles à tous sur nos sites et dans nos Ateliers, présents dans tous les départements. Il met à la disposition des enseignants un vaste éventail de ressources documentaires en lien avec les programmes scolaires et un appui dans l’appropriation des outils et environnements numériques.

Vous avez choisi, cette année encore, d’être partenaire du Festival LearningPlanet, dont une des thématiques fortes est le bien-être, notamment des jeunes. Comment faire en sorte d’améliorer le bien-être de tous au sein de l’école ?

Il me semble que le bien-être des enseignants, comme de toute la communauté éducative, est essentiel au bien-être des élèves et des jeunes. À mon sens, l’accompagnement au quotidien des enseignants, à travers un très fort investissement dans leur développement professionnel, l’accès à des espaces d’échanges de pratiques entre pairs et de collaboration, notamment au sein de l’établissement, constituent des facteurs de bien-être, de confiance et de cohésion de l’équipe éducative, au service des élèves et de leur épanouissement.

Réseau Canopé s’implique dans l’éducation au développement durable en corrélant l’environnement naturel, l’économie et le social. Comment aidez-vous les enseignants à affronter l’éco-anxiété des enfants et des adolescents ?

Nous renforçons cette année notre offre de formation à l’éducation au développement durable des enseignants à travers une mobilisation inédite du Réseau, de novembre à janvier 2023 : webinaires dédiés, parcours de formations spécialisés, événements dans nos Ateliers, formations de nos médiateurs à la Fresque du Climat, accompagnement des projets des élèves et des éco-délégués.

Nous portons en effet la conviction qu’en outillant les enseignants sur cette thématique et en les aidant à intégrer la dimension écologique à leur discipline à travers une offre de formation renforcée, accessible à tout instant, et attrayante, nous contribuons à apporter des réponses et des horizons d’actions concrètes aux jeunes.

Le rapport des enseignants au numérique est contrasté : ils l’utilisent couramment pour préparer les cours, mais hésitent parfois encore à l’employer en classe, ou pour se former. Quelles évolutions observez-vous ? Comment lever les freins ?

Intégrer le numérique à sa pratique pédagogique s’apprend car cela peut amener les enseignants à modifier en profondeur leur posture et leurs pratiques, voire à modifier leur manière même d’occuper l’espace, l’aménagement de la classe, la construction du cours etc.

De même, l’outil numérique peut être adapté à certaines séquences et objectifs pédagogiques (différenciation, pédagogie de projet par exemple), mais moins à d’autres, plus théoriques. Nous observons deux types de phénomènes : une indéniable progression du recours au numérique dans la communication avec les parents mais aussi pour les échanges entre pairs via les réseaux sociaux, et bien sûr pour la formation à distance.

Mais, paradoxalement, cela s’accompagne d’un phénomène post-covid d’usure ou de fatigue numérique, avec le sentiment d’être démuni face à la prédominance des écrans et des réseaux sociaux dans le quotidien des jeunes.

Enfin, des questions de plus en plus vives surgissent, quant à la nécessaire sobriété numérique, dans un contexte de crise écologique accélérée. Dans ce contexte, il est plus que jamais indispensable de renouveler notre approche du numérique éducatif à travers la formation, de façon à intégrer de manière maîtrisée et choisie le numérique dans sa pratique, pour comprendre et décrypter le fonctionnement de la société numérique et donner des repères et des clés aux élèves, enfin pour collaborer, développer une pédagogie de projets et favoriser la créativité, autant de compétences essentielles du XXIe siècle.

Rencontrez Marie-Caroline Missir

1.10 ©web Marie Caroline Missir Reseau Canope Guillaume Heraud Photographe

Marie-Caroline Missir est la directrice générale de Réseau CANOPÉ.

Elle est spécialiste des questions d’éducation et d’orientation, et conjugue ses connaissance du web et des enjeux de la transformation digitale, à celle des media et de la communication.

Elle accompagne le développement des « Edtech », les technologies appliquées à l’éducation.

Elle est diplômée de Sciences Po Paris et du Media and Entertainment Executive Program de l’ESSEC.